Métabolisme osseux

Dans le monde occidental, 8 à 10 % de la population souffre d'ostéoporose, souvent sans le savoir, les symptômes étant initialement interprétés comme des symptômes normaux de la vieillesse. On estime à 40% environ le nombre de patients non diagnostiqués souffrant de fractures dues à l'ostéoporose (Source : Etude Emnid).

On diagnostique trop rarement l’ostéoporose, si bien que seulement 30% des femmes souffrant d’ostéoporose sont correctement traitées (Source : World Osteoporosis Day 2008).

Le nombre croissant de molécules disponibles pour traiter les maladies osseuses nécessite l’utilisation de méthodes plus rapides et prédictives pour évaluer l’efficacité du traitement. Alors qu’il faut entre 18 et 24 mois pour détecter des changements significatifs dans la densité minérale osseuse (DMO), on a montré qu’il suffit de 3 à 6 mois de traitement anti-résorptif pour que les marqueurs du turn-over osseux détectent des changements dans le tissu osseux.

C’est pourquoi, le dosage des marqueurs du turn-over osseux est de plus en plus recommandé, en tant qu’élément essentiel de suivi du traitement.

Cat. noNom du produit
BI-20413DKK-1
BI-20462free sRANKL
9021NTX-Sérum
9006NTX-Urine
BI-20403OPG
RD194003200OPG, Humaine
KT-809Ostéocalcine (1-43/49) N-MID humaine
BI-20433Periostin
BI-20433MSPeriostin mouse
TE1023-HSSclérostine ELISA

Retour à l'index