Métabolisme calcique

Nom du produit

PTH 1 – 34 Spécifique, Humaine

Cat. no60-3900
Gamme10 - 330 pg/ml
Sensibilité0.9 pg/ml
Durée d'incubation3.5 heures
Volume échantillon150 µl
Echantillon

Plasma EDTA, Culture cellulaire

Précautions

Doser immédiatement les échantillons ou les conserver à -20°C.

Espèces

Humaine

Cultures cellulaires

 

  Molaire (%)
PTH humaine (1-34) 100.0
PTH humaine (1-84) 2.8
PTH humaine (7-84) <0.0004
PTH de rat (1-34) 43.6
PTH de rat (1-84) 3.0

 

 

Normes

PTH humaine 1-34 de synthèse. WHO Standard 04/200.

Tests96 Tests
MéthodeELISA
Intérêt clinique

Au fil des ans, des études impliquant l’administration intermittente de PTH humaine (1-34) chez les animaux et chez l’homme ont mis en évidence son action anabolique sur l’os. Cet effet est positif pour la masse osseuse, sa taille, sa structure et sa force, démontrant l’efficacité anti-fracturaire du traitement.
La FDA a récemment approuvé une forme recombiante de la PTH humaine (1-34)- rhPTH (1-34) ou tériparatide, pour le traitement de différentes formes d’ostéoporose. La mesure des taux circulants de ce peptide/médicament peut être utile pour mesurer ses propriétés pharmacologiques, pour ajuster les doses et la périodicité du traitement. De plus, ce dosage peut être utile pour faire un screening des échantillons, à la fois pour les taux endogènes de la hPTH (1-34) circulante, et pour les taux élevés de ce peptide qui peut interférer à des degrés divers avec les dosages immunoradiométriques utilisés pour mesurer la PTH (1-84).
Obtenir des mesures précises de la PTH humaine (1-34) est compliqué du fait de la réaction croisée de l’anticorps vis-à-vis de la PTH (1-84) endogène. Cela nécessite donc soit de faire une pré-extraction de la PTH (1-84) avant le dosage , soit de doser la PTH (1-34) et la PTH (1-84) pour tenir compte de cette réaction croisée.

Le kit de dosage ELISA de la PTH (1-34) spécifique humaine utilise 2 anticorps qui ont été obtenus de façon à avoir une reconnaissance optimale de la PTH (1-34) humaine, tout en minimisant leur liaison à la PTH (1-84) humaine.

Informations utiles

Retour à l'index