Maladies du Rein

Nom du produit

π-GST, Humaine Urine

Pi glutathion S-transférase

Cat. noBIO85RUO
Gamme1,25 - 40 μg/l
Sensibilité1,3 μg/l
Durée d'incubation2.5 heures
Volume échantillon100 µl (Dilution initiale suggérée 1:2)
Echantillon

Urine

Précautions

Si on observe la présence de sang dans l’échantillon, il est nécessaire de le centrifuger avant de le traiter et de le doser (Voir Protocole pour des instructions plus détaillées).Une fois la contamination par hémolyse éliminée, on diluera l’échantillon à l’aide de tampon de stabilisation urinaire (USB). Echantillon / USB : 4 :1.
Il est préférable de doser les échantillons aussitôt que possible après le recueil. Après l’addition d’USB, on peut conserver les échantillons 48 heures à 20-25°C, une semaine à 2-8°C ou 1 an minimum à -20°C.
Eviter les congélations/décongélations répétées. 

Valeurs de référence

0 – 30 µg/l (n=132)

Espèces

Humaine

Cultures cellulaires

On n’a pas observé de réaction croisée avec µ-GST ou α-GST à 500 µg/l.

Tests96
MéthodeELISA
Intérêt clinique

 

La π Glutathion S-Transférase (π-GST) est un membre de la super famille des GST composée de petites protéines cytosoliques qui sont essentiellement impliquées dans de réactions de détoxification cellulaire.
La π-GST a un poids moléculaire d’environ 47kDa et comporte jusqu’à 2% de protéines cytosoliques solubles. C’est pour cette raison que la π-GST est immédiatement secrétée dans l’urine lors de la lyse des cellules épithéliales du tubule distal.

Intérêt clinique:

Le dosage EIA de la π-GST permet de doser quantitativement la π-glutathion S-transférase (π-GST) dans l’urine humaine.
La π-GST est exprimée spécifiquement dans les cellules épithéliales des tubules distaux du rein humain, tandis que l’α-GST est exprimée dans les cellules des tubules proximaux. La π-GST est secrétée par les cellules épithéliales lors de la lyse cellulaire, ce qui en fait un indicateur rapide et sensible permettant de détecter le début d’une Insuffisance Rénale Aigue (IRA) dans les cas de néphrotoxicité, de toxicité environnementale, de chirurgie cardiothoracique et lors de soins intensifs. On a montré que la πGST a un intérêt clinique dans les rejets de greffe et le diabète.
La π-GST est un excellent prédicteur de la sévérité de l’insuffisance rénale aigue qui nécessite le recours à la dialyse lors de chirurgie cardiothoracique. La sensibilité et la spécificité de la π-GST urinaire en font un marqueur de choix lorsque l’on doit diagnostiquer de façon précise une lésion rénale aigue d’origine distale.


 

Informations utiles

Retour à l'index