Dosages de l’activité du complément par méthode ELISA

Nom du produit

MBL HUMAINE

Cat. noTE323
Gamme0.41 - 100 ng/ml
Sensibilité0.41 ng/ml (Limite de détection)
Durée d'incubation4 heures
Volume échantillon100 µl (dilué1:50 - 1:100)
Echantillon

Sérum, Plasma (Héparine, Citrate, PAS D’ EDTA)

Précautions

Utiliser des tubes de polypropylène.
Des échantillons hémolysés, hyperlipidiques, traités par la chaleur ou contaminés sont susceptibles de donner des résultats erronés.
Conserver les échantillons à -20°C, ou de préférence à  -70°C.
Utiliser les échantillons dans les 24 heures qui suivent la décongélation. Eviter les congélations/décongélations multiples

Valeurs de référence

10 à 5,000 ng/ml.
12% des donneurs de sang, d’origine caucasienne et en bonne santé, ont des taux de MBL inférieurs à 100 ng/ml.

Espèces

Humaine

Cultures cellulaires

Les réactions croisées avec d’autres espèces ou d’autres protéines ou peptides n’ont pas été testées

Tests96
MéthodeELISA
Remarque

Interférences: Ce dosage est destiné à éliminer les interférences avec des récepteurs solubles, des protéines de liaison et d’autres facteurs présents dans les  échantillons biologiques.

Intérêt clinique

La Mannose Binding Lectin (MBL) est une lectine de type C, facteur important de l’immunité innée. La MBL, synthétisée par les hépatocytes, a été isolée dans le foie ou le sérum de différentes espèces de vertébrés. Elle forme un complexe avec des sérines protéases (MASP) semblables aux C1r/C1s, qui clive de façon protéolytique C4, C2 et C3. La MBL est capable d’activer le Complément indépendamment des voies d’activation Classique ou Alternative. La voie MBL-MASP (plus connue sous le nom de voie Lectine) est indépendante des anticorps et duC1q. La MBL possède une activité antibactérienne qui dépend du complément et agit directement comme un opsonique, jouant ainsi un rôle important dans l’immunité innée. Des taux plasmatiques faibles ont été associés avec un défaut d’opsonisation d’origine génétique. Le taux de MBL augmente dans les maladies infectieuses.

On peut mesurer la MBL dans:

  • Des infections récurrentes (surtout chez l’enfant),
  • Des immunodéficiences primaires/secondaires,
  • L’athérosclérose, les maladies coronariennes,
  • La fibrose cystique,
  • Les transplantations
  • Les maladies auto-immunes (LED/Arthrite rhumatoïde).
Informations utiles

Retour à l'index